Accueil
  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte
Le GCS Achats du Centre : une centrale d’achat régionale moderne et efficace pour le secteur sanitaire et médico-social.

 

  • Les actualités

    Désolé, il n'y a pas d'actualités à la Une...

L'Administrateur

En 2020 le Groupement de Coopération Sanitaire Achats du Centre a été au cœur des bouleversements inhérents à la pandémie COVID 19. Les impacts sur les politiques d’achats ont été majeurs et leurs effets se font encore sentir à l’heure où j’écris ces lignes. Les marchés du GCS ont été mis à contribution pour permettre aux structures sanitaires et sociales de la région Centre Val de Loire de protéger les professionnels comme les usagers des établissements :

  • fourniture des équipements de protection individuelle, comme les masques et les gants,
  • produits pharmaceutiques et dispositifs médicaux,
  • prestations de collecte des déchets d’activité de soins.


Ce ne sont que quelques exemples significatifs mais ils illustrent que l’achat des produits par le GCS était en lien direct avec les préoccupations hospitalières pendant la crise.


Face aux conséquences sanitaires, économiques et sociales de l’épidémie il a fallu s’adapter et rechercher des solutions alternatives, voire créatives, car les arrêts de livraison, les changements de références et les hausses tarifaires ont été très nombreuses. Le personnel du GCS a fait de son mieux pour réduire les impacts sur les adhérents mais nous sommes conscients qu’il faudra tirer des enseignements majeurs de cette crise sanitaire et agir pour la fiabilisation des circuits d’approvisionnement. Cela aura certainement un coût, mais on ne peut pas toujours mettre l’optimisation économique en exergue sans conforter la pérennité et la diversification des opérateurs économiques. Espérons que nous puissions avoir une vision à moyen terme, voire à long terme, et ne pas faire nos choix sous l’angle exclusif du seul prix d’achat initial.

Positionner le GCS Achats du Centre comme un acteur toujours plus éco-responsable

Dans le langage populaire on évoque souvent le principe de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. Maintenir la concurrence et avoir des alternatives pour s’approvisionner doit être une préoccupation de l’acheteur public, s’il ne veut pas tuer la concurrence et se retrouver dans une situation de totale dépendance. Ce bon sens populaire doit inspirer les décideurs à remettre la notion du meilleur rapport qualité prix au centre des préoccupations. Il ne s’agit pas de céder à une utopie passagère et irresponsable mais plutôt de remettre l’analyse socio-économique à la place qu’elle n’aurait jamais dû quitter : la première place.


Cet épisode a révélé la sensibilité des achats hospitaliers aux perturbations subies par l’économie mondiale. Beaucoup de produits pharmaceutiques ou de consommables proviennent de pays lointains, et les échanges internationaux ont subi de plein fouet la pandémie du COVID 19, avec des fermetures d’usine, le confinement, les arrêts maladie des personnels de production ou affectés au transport des marchandises.


Tous les hospitaliers se souviendront longtemps de cette crise sanitaire d’une ampleur et d’une durée exceptionnelle. Il n’est pas certain que nous retrouvions rapidement le monde d’avant avec toutes ses formes de convivialité, ses gestes spontanés, les sourires évocateurs et les instants de complicité professionnelle, mais à son niveau le GCS Achats du Centre continuera à promouvoir un échelon régional d’approvisionnement à taille humaine et à vocation humaniste. C’est en tout cas l’ambition que je lui donne. Entre les produits issus des centrales d’achat nationales, et les achats locaux, le niveau régional n’est-il pas le mieux à même de répondre aux besoins de tous ses membres, quelles que soient leurs tailles, leurs spécificités et leurs singularités ? Imaginer un mode concurrentiel, innovant et en capacité à développer des produits nouveaux pour répondre aux besoins des hospitaliers sans concevoir une pluralité d’acheteurs est une contradiction que tout économiste sensé pourrait aisément dénoncer comme simpliste.

Thierry MAURY
Administrateur du GCS Achats du Centre

 

 


PARTENAIRES

 

                       

 

Contact